18
déc
2012
0

Comment fonctionne mon appareil photo reflex

18/12/2012 Par Benoit Thibaudeau

Aujourd’hui un article sur le fonctionnement de nos appareils photo reflex.

Vous vous êtes peut-être déjà demandé comment fonctionne votre appareil photo. Souvent la connaissance du fonctionnement d’un appareil photo vous permet aussi de mieux en comprendre les limites ou les avantages.

Durant mes cours de photo j’explique aux élèves comment l’appareil fonctionne et souvent cela leur permet d’assimiler plus facilement.

Sortez de l'ordinaire et offrez un cours photo

Les éléments importants de l’appareil photo reflex

Que ce soit des appareils photo réflex numérique ou argentique, le fonctionnement est quasiment le même. A la place de la pellicule on trouve maintenant un capteur, mais le système mécanique est le même.

Voici une coupe d’un appareil photo reflex numérique.

fonctionnement appareil reflex numérique

  • 1- oeilleton
  • 2- Griffe pour le flash et autres accessoires
  • 3- Bague de mise au point manuelle
  • 4- Bague de focale
  • 5- Diaphragme
  • 6- Lentille externe de l’objectif
  • 7- Groupe de lentilles pour la focale
  • 8- Groupe de lentilles pour la mise au point
  • 9- Miroir reflex à 45-degrés
  • 10- Obturateur mécanique (ou double rideaux)
  • 11- Capteur numérique qui remplace la pellicule
  • 12- Bouton de prise de vue
  • 13- Sélecteur de mode d’utilisation (A/Av, S/Tv, P, M, …)
  • 14- Ecran de contrôle du paramétrage
  • 15- Boutons de paramétrage de certains paramètres

L’oeilleton contient généralement une lentille de correction pour adapter la vision à votre vue. Si comme moi, vous regardez au-dessus de vos lunettes cela peut-être très utile.

Lorsque vous placez votre appareil photo réflex en mode priorité ouverture, vous réglez l’ouverture du diaphragme (5). Cet élément dépend de l’objectif que vous possédez. Il peut varier de f/1 à f/32 généralement. Je vous renvois vers l’article des « conseils pour choisir un objectif » pour connaitre les caractéristiques d’un objectif.

Lorsque vous placez votre appareil photo réflex en mode priorité vitesse, vous réglez la vitesse d’obturation du capteur numérique par l’obturateur mécanique (10).

Que ce passe-t-il quand on prend une photo ?

Voici un schéma explicatif :

Fonctionnement de l'appareil photo numérique lors d'une prise de vue

Quand je règle mon appareil photo

Contrairement aux appareils photo hybrides, bridges et compact qui ne contiennent pas de visée par un système de miroir, ni un obturateur mécanique, avec un appareil photo reflex on ne voit pas directement ce que voit notre capteur et donc la photo finale. Sur les autres appareils photo on regarde soit par l’écran LCD arrière ou par l’oeilleton sur les bridges, mais dans les deux cas c’est un écran qui affiche ce que voit le capteur en temps réel.

Mais l’avantage des appareils photo reflex est qu’ils consomment beaucoup moins de batterie grâce au système de miroir (sauf en mode live view). Ils ont une meilleure optique et ils peuvent avoir une vitesse d’obturation beaucoup plus rapide grâce au système d’obturation mécanique.

Quand vous regardez par l’oeilleton (2) votre vision passe par un penta-prisme optique (3) qui permet de remettre la photo dans le bon sens. En effet les objectifs sont biconvexes, ce qui signifie qu’ils inversent les photos dans le sens vertical comme le montre l’axe en rouge sur le schéma. En gros sans ce prisme (3) vous verriez le ciel en bas et la mer en haut lorsque vous visez avant de prendre votre photo.

Puis votre vision passe par un miroir (4) orienté à 45° qui vous permet de voir au travers des lentilles des votre objectif.

Par contre que vous fermiez le diaphragme votre objectif (5) à f/22 ou que vous l’ouvriez au maximum comme en f/2.8, lorsque vous regardez dans l’oeilleton, avant de prendre votre photo, le diaphragme est ouvert au maximum, il ne se ferme qu’au moment de la prise de vue. Du coup lorsque vous visez vous ne voyez pas la profondeur de champ que vous aurez réellement sur votre photo, sauf si vous avez paramétré l’ouverture de votre objectif au maximum. Seul les Canon possèdent une touche de contrôle de profondeur de champ qui permet de vérifier la profondeur de champ selon le réglage de l’ouverture du diaphragme en fermant le diaphragme avant la prise de vue.

Au moment où vous appuyez à mi-course sur le bouton de prise de vue (1) la mise au point automatique règle la position des lentilles de votre objectif pour que l’image soit nette en faisans le point sur votre sujet.

Sortez de l'ordinaire et offrez un cours photo

Quand je déclenche ma photo

Au moment où vous déclenchez la prise de vue en appuyant à fond sur le bouton de prise de vue (1), le miroir (4) se lève pour que le capteur puisse capter la lumière que laisse passer votre objectif. Du coup pendant le temps de la prise de vue vous ne voyez plus rien dans l’oeilleton (2). C’est flagrant lors des longues poses la nuit ou dans les endroits où la lumière est faible.

Puis, une fois le miroir levé l’obturateur mécanique (6) découvre chaque partie du capteur (7) pendant le temps de pose paramétré. L’obturateur est constitué de deux rideaux qui permettent d’obtenir des vitesses d’obturation qui varient de 1/4000s (1/8000s sur les reflex haut de gamme) à un temps de pose infini en mode « Bulb ».

Voici une vidéo du système d’obturateur à rideau du Canon 5D lors d’une prise de vue à 1/200s puis 1/1000s et filmé au ralentit. On y voit le miroir se lever puis le double rideau qui découvre le capteur (la surface verte). En 1/200s le capteur est découvert entièrement, alors qu’à 1/1000s seul 1/5 du capteur n’est visible à la fois. C’est grâce à ce système que les appareils photo reflex proposent des temps de pose beaucoup plus rapide que les autres appareils photo qui ne possèdent pas d’obturateur à rideau.


Voici comment fonctionne l’obturateur (à droite sur la vidéo) et le diaphragme (à gauche sur la vidéo) lors de la prise de vue. On voit bien que le diaphragme ne se ferme qu’au moment de la prise de vue et est ouvert au maximum lors de la visé. (désolé pour la musique ;) )

Conclusion

Comme vous le voyez les appareils photos reflex ne permettent pas de voir en temps réel le résultat de vos réglages (sauf en live view), car ils passent par un système de miroir. Du coup vous ne voyez pas en temps réel la profondeur de champs et la luminosité de votre photo.

Mais en échange ils sont beaucoup plus flexibles et ils consomment beaucoup moins de batterie. Lors des cours que je dispense, il est très rare qu’un appareil photo de type bridge tienne les 9h. Alors qu’en fin de journée les appareils photo réflex ont consommé 1/4 de leur batterie, les bridges eux n’ont plus de batterie et souvent les élèves n’arrivent pas à prendre les dernières photos.

Le système d’obturation à rideaux que seuls les appareils photo reflex possèdent, permet d’avoir des temps de pose beaucoup plus rapides que les autres familles d’appareils photo.

Bon noël à tous ;) et si vous avez aimez cet article n’hésitez pas à le partager ;)

A propos de l'auteur :

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

Exprimez vous !

Laissez un Témoignage

 1   2   3   4   5   

CommentLuv badge

*