04
fév
2013
1

Savez-vous ce qu’est le time-lapse et comment on le réalise

04/02/2013 Par Benoit Thibaudeau

Cours Photo - Time-Lapse

Un cours photo un peu à part aujourd’hui. Vous avez sans doute déjà put voir des films qui paraissent passer en vitesse accélérée. Cela peut-être réalisé avec une caméra. Le principe est simple. On ralentit la prise de vue normalement de 24 images/seconde et en prenant moins, admettons 12 images/seconde. Du coup en passant le film à une vitesse normal de 24 images/seconde lors de la projection, le film montre les évènements à une vitesse accéléré par 2 dans mon exemple.

Je vous ai mis des vidéos time lapse en  fin d’article pour vous faire plaisir.

Comme vous le voyez les films ne sont fait que de photos qui passent rapidement les une après les autres. Évidement à l’époque de l’argentique, le faire avec un appareil photo était un travail impressionnant et qui coûtait extrêmement cher, même si ça à été fait, ce n’était pas à la portée de tout le monde. Il fallait prendre des milliers de photos puis les assembler en film.

L’avènement des appareils photos numériques et des logiciels à rendu cette technique beaucoup plus accessible, au point ou je me suis demandé un moment si je n’allais pas proposer un cours photo sur le time-lapse.

Un petit cours photo sur le time-lapse

Comment cela fonctionne, comment peut-on réaliser des films avec des photos ?

Les principes de base du time-laps

C’est très simple sur le papier. Il suffit de prendre des photos à intervalle régulier et de les assembler à 24 photos/seconde. La contrainte principale est que peut importe le laps de temps que vous fixez entre chaque photo, une seconde, 30 secondes, 10 minutes, … il faut que ce laps de temps soit exactement le même entre chaque photo tout au long de la prise de vue.

Si vous souhaitez réaliser un effet de mouvement de caméra, il faut que vous bougiez l’appareil photo exactement de la même distance entre chaque photo. Si on le fait sur un plan vertical ou horizontal dans ce cas on fixe l’appareil photo sur un rail gradué et on ne bouge pas le raille mais le support où se trouve l’appareil photo qui lui est posé sur le rail. Entre chaque photo on le déplace exactement de la même distance.

Si vous souhaitez réaliser un effet de rotation, dans ce cas on fixe l’appareil photo sur une rotule graduée qui permet de tourner l’appareil photo avec le même angle entre chaque photo.

Maintenant si vous souhaitez déplacer l’appareil photo en biais et avec un effet de rotation l’exercice ce complique ;o)

L’apport de la photo pour le time-laps

Il existe de plus en plus de caméra, même d’entrée de gamme qui intègre des fonctions, comme prendre une image de 1/10s toute les secondes. Du coup on obtient le même résultat, car le film lors de la projection est accéléré par 10. Alors pourquoi utiliser un appareil photo ?

La photo apporte des tas de choses au time-laps, qui jusqu’ici n’était accessible qu’aux professionnels.

  • Le délais entre chaque photo : Les télécommandes ou certains GRIP permettent de déclencher l’appareil photo sur des laps de temps très long. Par exemple pour réaliser une scène de time-lapse de 10 secondes de la voie lactée qui parcourt le ciel, il faut que la prise de vue dure au moins 5 heures (18 000 secondes). Donc en 5 heures on doit prendre  10 secondes * 24 photos soit 240 photos. Donc on prend une photo toutes les 75 secondes.
  • Le temps de réalisation d’une scène : Certaines scènes de time-lapse de seulement 10 secondes représente des prises de vue sur plusieurs années. Vous pourrez le voir dans le time lapse « couleurs d’Armor » de David Morel et Michel Novak juste en dessous, que certaines scènes ont demandé plus de 3 ans de prise de vue
  • Le HDR : Le problème des appareils photo et des caméras, est que leur plage dynamique est plus petite que celle de nos yeux. Du coup les contrastes sont plus forts sur les photos. Le HDR permet de pallier à ce problème. Mais pour cela il faut prendre plusieurs photos avec des expositions différentes et les assembler par logiciel. Les caméras ne permettent pas de le faire.
  • Les effets spéciaux : Bien entendu, les studios professionnels peuvent réaliser des effets spéciaux impressionnant sur les films. Mais pour les « amateurs » il est plus facile de faire des retouches sur des photos. Voir même le faire dès la prise de vue. Vous le verrez dans le time-lapse « Within Two World » de « Goldpain Photography » à 1m54 et à 2m15 l’effet des étoiles est réalisé dès la prise de vue en ayant un temps de pose de plus en plus long pour chaque photo, ce qui donne l’effet avec les étoiles. Donc sans même avoir à retoucher les photos, vous pouvez réaliser des effets spéciaux dès la prise de vue.

Les qualités nécessaires pour réaliser un time-laps

  • La première est sans aucun doute la patience. Il faut compter entre 4 et 5h de prise de vue pour seulement 10 secondes de film. Certains time-lapse sont le résultat de plus de 3 ou 4 ans de travail.
  • La précision et la minutie. Il faut être extrêmement précis dans les temps de pose, dans les mouvements.
  • Avoir de l’imagination. Il faut faire des repérages, écrire un scénario, trouver une musique, … bref avec de la créativité et imaginer le résultat final avant de prendre la première photo.

Quelques time-laps.

Voici quatre time-lapse magnifiques. Un conseil regardez les en plein écran en HD …. vous rêverez … promis.

Couleur d’Armor

Le premier « Couleur d’Armor » a été réalisé par David Morel et Michel Novak. Il a demandé plus de 3 ans de prise de vue. Évidement les prises de vues ont été faites en Bretagne.

Il dure 3 minutes, donc a été fait à partir d’un minimum de 4300 Photos.

Within Two World

Le second « Within Two World » a été réalisé par le photographe Brad Goldpaint. Il a réalisé ses prises de vues aux USA. Vous y verrez une pluie d’étoiles filantes au-dessus de Castle Lake en Californie, des aurores sur le parc national de Crater Lake dans l’Oregon, …

Il dure 3 minutes 40 secondes, donc construit à partir d’au moins 5300 Photos

The Artic Light

Le troisième « The Artic Light » réalisé par le photographe Terje Sørgjerd. Il a réalisé ses prises de vue sur deux semaines au nord du cercle polaire sur les îles Lofoten en Norvège.

Il dure 3 minutes 15 secondes, mais est réalisé totalement en HDR, ce qui veut dire que chaque image du film a été réalisé grâce à 3 photos. Il a donc fallu au minimum 14.040 photos !!!

Landscapes Volume 2

Enfin mon préféré. Un time-lapse de toute beauté, « Landscapes » volume 2 par Crew West INC du photographe Dustin Farrell un des précurseurs de l’art du time-lapse.

Entièrement réalisé en HDR dans le désert du névada, 3 minutes 30 de bonheur réalisé avec pas moin de 15.200 photos et des dizaines de jours et nuits de prise de vue.

Mais quel résultat ….

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager l’article ! ;)

A propos de l'auteur :

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

Posts Similaires

Exprimez vous !

Un commentaire pour "Savez-vous ce qu’est le time-lapse et comment on le réalise"

  • Arnaud Grenel 24-avr-2013 11:15:22 — Note : 5/5 www.deviens-photographe.com
    Savez-vous ce qu’est le time-lapse et comment on le réalise - Avis sur le stage photo
    C'est vraiment magnifique. Je suis resté en admiration devant plusieurs des timelaps. Quand on voit qu'ils mettent plusieurs années à réaliser un film de quelques minutes, on ne peut que rester admiratif devant autant de patience.
www.deviens-photographe.com 5 out of 5 based on 1 ratings. 1 user reviews.

Laissez un Témoignage

 1   2   3   4   5   

CommentLuv badge

*