29
juil
2013
10

Jouer avec la profondeur de champ

29/07/2013 Par Benoit Thibaudeau

gestion de profondeur de champ

 

Bien souvent dans les stages photo pour débutant que je dispense sur Paris, je conseille aux participants de s’entrainer chez eux pour maîtriser le triangle d’or de la photo. Pour cela rien de plus simple, il suffit d’une table et de placer quelques objets dessus. Ensuite il suffit de régler les 3 paramètres de bases pour avoir une profondeur de champ différente.

Après 9 heures de cours photo, ils ont vu la relation entre l’ouverture, le temps de pose et les ISO qui sont les trois éléments natifs des appareils photos pour maîtriser la lumière sur les photos.

Sortez de l'ordinaire et offrez un cours photo

Les trois éléments de base de la photo

Les photographes disposent de 3 paramètres pour la gérer la lumière sur leurs photos. La photographie c’est avant tout de la lumière, la maîtrise de ces trois paramètres est donc primordial.

Chacun de ces trois paramètres, l’ouverture du diaphragme de l’objectif, le temps de pose et les ISO possède un avantage et un inconvénient, le photographe devra donc choisir quel paramètre il doit favoriser ou quel paramètre il peut sacrifier selon le type de photo qu’il souhaite réaliser.

En photo de portrait, on va favoriser l’ouverture et des ISO le plus bas possible, quitte à sacrifier un peu la vitesse. En photo de sport c’est l’inverse, on va favoriser la vitesse, pour que les sujets en mouvement ne soient pas flous, quitte à augmenter les ISO même si cela va dégrader la qualité de la photo.

La profondeur de champ des photos

Comme je vous l’expliquais dans l’article sur la profondeur de champ du mois de novembre dernier, la profondeur de champ est la partie nette de la photo dans laquelle doit se trouver votre sujet sans quoi il sera flou. Je vous renvois vers cet article pour comprendre ce qu’est la profondeur de champ.

La profondeur de champ dépend de l’ouverture du diaphragme de votre objectif, de la distance entre vous et votre sujet sur lequel vous faites votre mise au point et la focale utilisée.

Maîtriser la profondeur de champ, permet de mettre en évidence un sujet. Voici deux premières photos prises avec de simples objets placé sur une table.

La scène est éclairée par une lampe de bureau qui se trouve en hauteur à environ 1m de la table et par 2 bougies. Du coup la lumière est faible, ce qui fait que les temps de pose oblige à ce que l’appareil photo soit posé. Ici il est sur trépied, mais vous pouvez obtenir la même chose en posant votre appareil photo sur un meuble, une chaise, … du moment qu’il ne bouge pas pendant la prise de vue.

Gestion d’une petite profondeur de champ

Sur la première photo, la mise au point est faite sur la tasse. La profondeur de champ est courte et seuls les trois éléments en premier plan sont net (tasse, assiette avec les gâteux et l’élément à droite de la photo). Le potpourri placé au milieu est légèrement flou, car juste à la limite externe de la profondeur de champ. Le troisième plan où l’on trouve les bougies et la théière sont floues, car hors de la profondeur de champ. Les rideaux en arrière plan sont totalement flous, car loin de la limite de la profondeur de champ.

Les EXIFs de cette photo sont :

  • Focale 50mm
  • Distance entre l’appareil photo et le sujet 1,30m (le bord avant de la tasse)
  • Ouverture f/2
  • Iso 100
  • Temps de pose 2 secondes

gestion d'une petite profondeur de champ

Avec ces paramètres la profondeur de champ sur cette première photo est de 8 cm. Comme la mise au point est faite sur la tasse et que la profondeur de champ se répartie toujours par 1/3 devant la mise au point et 2/3 derrière la mise au point, il y a 2,7cm de net devant la tasse et 5.3cm de net à partir du bord avant de la tasse vers le fond de la photo.

Gestion d’une grande profondeur de champ

Sur cette seconde photo, la seule modification par rapport à la précédente est l’ouverture du diaphragme. De f/2 qui est une très grande ouverture que seul 5% des objectifs permettent d’avoir, j’ai fermé le diaphragme de l’objectif à f/16.

Entre les deux ouverture il y a 6 IL. Vous pouvez aussi trouver des termes comme 6 diaph ou 6 crans d’ouverture pour exprimer cette mesure. Du coup pour garder la même luminosité que la photo précédente, comme il y a beaucoup moins de lumière à entrer par l’ouverture de l’objectif, je suis obligé d’augmenter le temps de pose.

Normalement de 2 seconde il faudrait passer à 2 minutes de pose. Pour éviter d’avoir un temps de pose aussi long, j’ai préféré augmenter les ISO à 400 ce qui me permet de ne pas trop dégrader la qualité de la photo et d’avoir un temps de pose de 30 secondes.

Les EXIFs de cette photo sont :

  • Focale 50mm
  • Distance entre l’appareil photo et le sujet 1,30m (le bord avant de la tasse)
  • Ouverture f/16
  • Iso 400
  • Temps de pose 30 secondes

gestion d'une grande profondeur de champ

Sur cette photo, du fait que l’ouverture du diaphragme est beaucoup moins grande que sur la photo précédente, la profondeur de champ est plus importante. Ici la profondeur de champ est de 66cm, donc 22 cm devant la tasse et 44cm à partir du bord avant de la tasse, ce qui fait que tout les éléments sont nets.

On voit que les éléments arrière de la photo sont beaucoup plus présent ce qui fait que les trois éléments avant de la photo sont moins mis en valeur. Les bougies sont beaucoup plus présentes pour deux raisons. Premièrement elles sont nettes ce qui fait que la lumière est plus présente. De plus, le fait d’avoir fermé l’objectif fait apparaitre un problème que l’on appel la diffraction. Cela est dû à la forme du diaphragme de l’objectif et au contact de la lumière avec de dernier. Quand la lumière rencontre un obstacle elle se courbe. Comme le diaphragme de l’objectif que j’ai utilisé est constitué de 8 lamelles, en fermant l’objectif cela forme un petit cercle pour l’ouverture, mais dont les bords ne sont pas lisses au croisement des lamelles ce qui fait que la lumière se déforme en étoile avec le même nombre de branche  que le nombre de lamelles du diaphragme de l’objectif, ici 8.

Conclusion de l’expérience

On voit que pour augmenter la profondeur de champ entre les deux photos, afin de garder le même cadre, j’ai modifier uniquement l’ouverture du diaphragme de l’objectif. La contre partie est que pour avoir la même luminosité sur les deux photos, j’ai dut multiplier par 64 le temps nécessaire. J’ai réparti ce temps supplémentaire en augmentant le temps de pose par 15 et augmenté de 2IL la sensibilité des ISO.

Exemple de la gestion de profondeur de champs

Pour finir cet article, je vous propose la même scène avec un autre point de vue. J’ai toujours conservé l’objectif de 50mm. J’ai rapproché l’appareil photo de 1,3m à 50cm.

Les EXIFs de cette photo sont :

  • Focale 50mm
  • Distance entre l’appareil photo et le sujet 0.5m
  • Ouverture f/2
  • Iso 100
  • Temps de pose 2 secondes
  • profondeur de champ 1 cm (la profondeur de champ est si courte que le bord supérieur de la tasse ou j’ai fait la mise au point est net alors que déjà le bas de la tasse est floue).

gestion de profondeur de champ

Les EXIFs de cette photo sont :

  • Focale 50mm
  • Distance entre l’appareil photo et le sujet 0.5m
  • Ouverture f/4 (beaucoup d’objectifs peuvent le faire)
  • Iso 100
  • Temps de pose 4 secondes
  • profondeur de champ 2 cm (l’avant de la tasse est net, mais l’arrière de la tasse est encore flou).

gestion de profondeur de champ

Les EXIFs de cette photo sont :

  • Focale 50mm
  • Distance entre l’appareil photo et le sujet 0.5m
  • Ouverture f/5.6 (tous les objectifs peuvent le faire)
  • Iso 100
  • Temps de pose 8 secondes
  • profondeur de champ 3 cm (la tasse n’est pas encore tout à fait nette car elle fait plus de 3cm de diamètre)

gestion de profondeur de champ

Les EXIFs de cette photo sont :

  • Focale 50mm
  • Distance entre l’appareil photo et le sujet 0.5m
  • Ouverture f/16
  • Iso 400
  • Temps de pose 30 secondes
  • profondeur de champ 9 cm

gestion de profondeur de champ

En conclusion

On voit par ces exemples que pour gagner quelques centimètres de profondeur de champs, on est obligé de fermer énormément l’objectif ce qui limite l’arrivée de lumière depuis l’ouverture de l’objectif. On est obligé de compenser ce manque par l’augmentation du temps de pose et de la sensibilité des ISO.

Par contre, sur les deux séries de photo, on voit bien qu’avec une grande ouverture on a une petite profondeur de champ ce qui permet de mettre parfaitement en évidence soit les trois éléments du premier plan pour la première série de photos, soit uniquement la tasse de thé pour la seconde série de photo.

Avec une petite ouverture, la profondeur de champ est plus grande et la mise en avant d’un seul élément de la scène est impossible. De plus le temps de pose est beaucoup plus long.

Enfin, sur les deux premières photos et encore plus sur la seconde série de photos, vous pouvez constater que plus on ferme l’objectif et plus le phénomène de diffraction fait apparaitre la  flamme des bougies en étoile et le rayonnement augmente du fait du temps de pose.

La maîtrise de ces trois éléments est la première chose absolument indispensable à maîtriser en photo. C’est ce que l’on vous apprend dans le stage photo pour débutants à Paris, début  d’une expérience.

 

A propos de l'auteur :

Benoit est photographe professionnel et habite à Paris, en ile de France .

En parallèle de ses reportages de photographe il propose des stages photo à Paris. Benoit Thibaudeau est spécialisé dans les reportages de mariage et les photos de mode et publicité.

Après avoir passé plusieurs années à former des personnes en informatique et poster des dizaines de tutoriels sur des forums photo, il a décidé de dispenser des cours photo. Vous pouvez retrouver la liste et les dates de stage sur son site : .

Son site de stage photo :

Son site de photographe :

Exprimez vous !

10 commentaires pour "Jouer avec la profondeur de champ"

  • Christian 13-août-2013 11:43:02 — Note : 3/5 www.deviens-photographe.com
    Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
    Bonjour Benoît,

    Je lis et relis l'article envoyé hier concernant la profondeur de champ ;très intéressant, j'ai envie de reproduire cette expérience. Une petite question cependant :
    comment peux-tu être si précis quand tu dis : la profondeur de champ est de 8 cm...2,7 cm en avant de la tasse et 5,3 cm derrière ; puis-je mesurer concrètement cette distance?
    Je ne comprends pas.
    Si tu peux m'expliquer, ce serait sympa.

    Bien à toi
    Christian
    • Benoit Thibaudeau 13-août-2013 14:10:15 www.deviens-photographe.com
      Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
      En fait c'est assez simple si on aime les mathématique ;)

      La Profondeur De Champ (PDC) est toujours répartie 1/3 devant la mise au point et 2/3 derrière la mise au point.


      Ensuite il faut calculer l'hyperfocale (H) selon

      • la distance focale de l'objectif en mm (F)

      • L'ouverture du diaphragme de l'objectif (N)

      • Et le diamètre du cercle de confusion de ton capteur (E)


      L'hyperfocale se calcul avec la formule : H = (F²)/(NxE)


      Un fois que l'on connait la distance d'hyperfocale de ce trio (Distance focale, ouverture du diaphragme et cercle de confusion) on peut calculer la distance du premier plan net (PPN) et du dernier plan net (DPN). Du coup la PDC est la distance entre les deux.

      d = distance de la mise au point.
      PPN = (H*d)/(H+d)
      DPN = (H*d)/(H-d)
      PDC = DPN - PPN

      Tu aime les math :) Je te conseille de créer tableur (Excel ou Cal d'open office) avec les formules et les résultats ;)



  • Christian 13-août-2013 16:24:52 www.deviens-photographe.com
    Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
    Merci à toi, mais les maths et moi, ça fait deux!
    Non, trêve de plaisanterie, existe-t-il des tableaux tout faits avec le calcul des hyperfocales?

    Christian
    • Benoit Thibaudeau 13-août-2013 20:03:09 www.deviens-photographe.com
      Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
      Oui il existe même des applications sur les smartphone pour calculer la profondeur de champ.



  • Fonvi 14-août-2013 17:18:42 — Note : 5/5 www.deviens-photographe.com
    Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
    Initiative de publication et de communication intelligente et généreuse.
    Merci. Ca me permet de rattraper mon niveau car j'ai tendance à aller trop vite. Cordialement.
    jlf
    • Benoit Thibaudeau 16-août-2013 11:37:25 www.deviens-photographe.com
      Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
      Merci



  • Celina 02-sept-2013 13:38:12 www.deviens-photographe.com
    Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
    Bonjour Benoit ! je suis venue au cours "début d'une expérience" Samedi j'ai vraiment adoré, même si tout est encore confus, j'ai noté plein de choses en revenant, et j'ai hate de m'entrainer en extérieur avant de faire la "suite de l'expérience"
    j'ai une petite question pour ces photos et profondeur de champ, en manuel, si l'on veut par exemple prendre que la théière en net, et le reste flou quels seraient les paramètres ?
    ça rejoint un peu je pense ton exemple de samedi avec une personne en net dans une foule floue (j'aimerais bien essayer d'ailleurs) mais je ne trouve pas les paramètres que ce soit en semi A ou en manuel.
    j'ai réussi l'inverse en manuel d'ailleurs chez moi le premier objet en premier plan net, et le reste flou. je me suis d'ailleurs entrainée sur ma théière :)
    Je te remercie d'avance d'éclairer ma lanterne
    A bientot,

    Ps : je me suis inscrite sur le forum, j'attends la validation, et je cherche des idées pour le projet 52, je me suis également inscrite, mais ce qui m'embête c'est que j'ai ni blog, ni site web, ni page facebook (je n'ai qu'un compte perso facebook)

    Céline
    • Benoit Thibaudeau 04-sept-2013 10:14:09 www.deviens-photographe.com
      Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
      Si tu relis le support de cours que je t'ai donné lors de ton cours photo, tu verras que c'est en jouant sur ton ouverture que tu agrandira ou diminuera ton ouverture.
      Maintenant sur un petit décor il est plus difficile d'avoir une toute petite profondeur de champ qui permette d'isoler un seul objet parmi d'autres. Il faut avoir une très grande ouverture.

      Pour le projet 52, je réponds sur les articles du projet directement, afin de garder une certaine cohérence.



  • Claude Petitdemange 18-nov-2013 21:34:03 — Note : 4/5 www.deviens-photographe.com
    Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
    Bravo , court efficace , facile à mettre en application
    et je crois que les commentaires joints aux photos réalisées nous montrent bien les differents reglages
    Peut etre existe t il un abaque pour eviter tous caculs savants
    merci et bravo
    Attention que l'élève ne depasse pas le maitre
  • Marc 12-août-2014 11:31:49 www.deviens-photographe.com
    Jouer avec la profondeur de champ - Avis sur le stage photo
    superbe explication sur la profondeur de champ . merci à toi Benoit pour tes explications claires et facile à retenir.
    Pour une fois qu'un photographe se met à notre portée Encore merci. Marc
www.deviens-photographe.com 4 out of 5 based on 3 ratings. 3 user reviews.

Laissez un Témoignage

 1   2   3   4   5   

*

CommentLuv badge